- information -

Achat d'un logement neuf : les idées reçues

La décision est prise, vous vous lancez dans l’accession à la propriété ! Vous avez opté pour un logement neuf… mais entre idées reçues et vraies infos, vous avez un peu de mal à faire le tri. Point sur les 4 idées reçues les plus courantes.

"Acheter dans le neuf est plus cher."

FAUX. Sur le long terme, c’est plutôt le contraire. Si le bien vous parait un peu plus cher à l’achat, vous verrez que la tendance s’inverse nettement au fil des années.  

Nous vous recommandons d’être très attentif aux critères qui font toute la différence :
•    Des frais de notaire réduits : 3 ou 4% dans le neuf contre 6 ou 8% dans l’ancien   
•    La taxe foncière généralement exonérée totalement ou partiellement pendant deux ans
•    Aucuns travaux à prévoir pendant 10 à 20 ans grâce aux normes de construction récentes
•    Une dépense énergétique très faible grâce aux toutes dernières innovations en matière de chauffage et d’isolation thermique. De substantielles économies à la clé !
•    Des garanties biennales et décennales (en savoir +)
•    Les places de parking souvent comprises dans le prix d’achat (valeur entre 7000 et 20 0000€)

 

"Quand on achète en VEFA, c'est-à-dire sur plan, on doit cumuler loyers et mensualités du prêt immobilier."

FAUX. Vous ne remboursez pas encore votre prêt immobilier. Vos premières mensualités interviendront au moment de votre déménagement. Pendant la construction, vous ne payez que les intérêts intercalaires qui correspondent aux frais bancaires engendrés par le déblocage en plusieurs étapes de votre prêt immobilier.

"Les logements neufs sont plus écologiques."

VRAI. Si vous optez pour un logement neuf, vous avez l’assurance d’acquérir un bien obligatoirement construit selon les nouvelles normes énergétiques (BBC, THQE, etc) et donc de bénéficier d’un logement très peu énergivore.   

"La fiscalité à la revente est différente."

FAUX. Quand vous revendrez votre logement, les règles fiscales s’appliquent de la même manière qu’il s’agisse d’un bien neuf ou ancien. Quelle que soit son type, votre résidence principale sera exonérée de l’impôt sur les plus-values. Par contre, votre résidence secondaire y sera assujettie.  

 

Acheter un logement neuf c’est bien souvent faire le choix de la tranquillité et de l’innovation. Même si le cachet de l’ancien peut séduire, attention aux frais que vous pourriez ne pas identifier et qui pourraient vous gâcher la vie à moyen ou long terme.