Financement : les différents types de prêts

En fonction de votre situation, vous avez le choix de souscrire à plusieurs types de prêts. Petit tour d’horizon des différentes solutions de financement d’un achat immobilier.

LE PRÊT LIBRE

C’est le plus répandu ! Il est ouvert à tous et sans contrainte de réglementation. La multitude de produits proposés peut vous déconcerter. N’hésitez à vous faire aider d’un professionnel. 

LE PRÊT D’ACCESSION SOCIALE (PAS)

Si vos revenus sont assez modestes, ce prêt peut vous intéresser. Faites analyser votre situation par une banque conventionnée avec l’état. Ce prêt est en effet soumis à des conditions de ressources. 

LE PRÊT CONVENTIONNÉ (PC)     

Dans le cas où vous ne disposez pas d’apport, ce prêt conventionné finance 100% du coût de votre achat. Par contre, votre logement devra être votre résidence principale ou celle d’un de vos proches. Il n’est pas soumis à des conditions de ressources.

LE PRÊT À TAUX ZÉRO (PTZ)

Si vous n’avez pas été propriétaire de votre logement depuis au moins deux ans, nous vous conseillons vivement d'opter pour ce prêt très avantageux, mais soumis à des conditions de ressources.

L’ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO

Souscrivez à ce prêt si vous avez l’intention de financer des travaux de rénovation énergétique. Vous pourrez emprunter jusqu’à 30 000€.

Attention, pour en profiter, il faut en faire la demande avant le 31 décembre 2018.    

LE PRÊT ACTION LOGEMENT (ANCIEN PRÊT 1% EMPLOYEUR)

Si vous êtes salarié dans le privé, voyez auprès de votre entreprise comment bénéficier de cet emprunt au taux réglementé de 1,5%.

LE PRÊT RELAIS OU REVENTE

Pour acquérir un nouveau logement avant d’avoir réellement vendu votre précédent bien, optez pour ce prêt relais au taux souvent faible.

LE PRÊT IN FINE

Plus délicat qu’un crédit classique, ce prêt s’adresse à vous si vous êtes un investisseur locatif fortement fiscalisé. Il vous permet de ne rembourser chaque mois que les intérêts du crédit. Le capital lui, vous sera demandé en une seule fois, à échéance de l’emprunt. Nous vous déconseillons ce type de prêt si vous n’êtes pas aguerri aux montages financiers complexes. 

LE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

Si vous avez des difficultés à obtenir un prêt, essayez celui-ci, il s’obtient assez facilement : le risque est moindre pour l’organisme financier… Le logement que vous achetez ne sera réellement à vous que lorsque vous aurez remboursé la totalité du montant emprunté. Avant, il appartient à la banque.  

 

Que vous songiez à investir dans l’ancien ou le neuf, prenez le temps de bien vous renseigner pour obtenir le prêt le plus adapté à votre situation personnelle. N’hésitez pas à faire appel à un courtier dont c’est le métier.